• Nathalie Limauge

Talismanie-Médecine du tissage

Bonjour à tou(te)s !

J'espère que votre été se passe bien et que compte-tenu du climat ambiant, vous restez concentré(e)s sur le merveilleux partout autour de nous.

Le dernier WE d'août, c'est avec bonheur que je pourrai vous retrouver dans le Valais pour initier un module sur l'art de la talismanie.

La talismanie, c'est quoi? C'est la preuve dans la matière de quelque chose d’autre, de subtil, d’invisible, d’un rituel qui nous met en phase, en lien, avec quelque chose de sacré. Et cela par la confection d'amulettes, de tissages, de formes géométriques, de symboles qui nous rappellent cette connection au sacré.

Une maladie, un dysfonctionnement, un blocage,.... sont des vides de sacré. Or la nature a horreur du vide : elle met alors en place des comportements, des ressentis, qui traduisent cette volonté à refaire à toute force du lien.

Et ce souvent de manière inappropriée, noués parce que dans l'urgence, la colère ou/et la peur.

Nous traversons actuellement une grande zone de turbulence. Cette initiation en talismanie vous donnera des clés concrètes pour ne pas perdre, voire retrouver le fil de votre chemin.

Un exemple : le ressenti d'anxiété, lorsque l'on en déplie la racine parle d'une chambre noire créée pour accueillir ce ressenti.

Un lieu sans couleurs, sans lumière qui nous plonge dans l'angoisse....

La racine nous parle aussi du lézard. Silencieux et dissimulé, il se met à l'écoute du monde telle l'âme qui recherche la lumière.

En permutant les lettres de l'anxiété, nous éclairons cette chambre obscure et l'âme retrouve ce chemin de lumière. Le sacré revient tisser des liens !

"« Garde confiance ! Ta lumière intérieure est immortelle, elle te connecte en tout lieu, en tout temps, à l’esprit universel et à l’éternité de ta Joie. Pense à la parole de la fiancée du Cantique des cantiques : « Je suis noire et agréable ». Ce qui signifie, mon apparence est noire, mais en mon for intérieure luit la lumière universelle, le souffle subtil de la Présence divine. Ce silence auquel tu aspires, car ce que tu cherches est en toi. Tu as découvert cela, tu peux à présent remonter et te délivrer assurément des ténèbres.

« Alors, tu vas me dire : « Mon beau manteau mémoriel est tout souillé de ténèbres ! ».

Effectivement, il faut le purifier. Tsaraf, je t’ai dit.

C’est l’art du tsérouf, qui offre la possibilité de transmuter la matière noire en lumière. Observe le mineur de fond qui remonte le charbon du puit minier. Il en est entièrement recouvert, sa peau et ses vêtements sont noirs. Il doit commencer son tsérouf. Le charbon doit s’embraser et libérer la lumière du soleil qu’il a emmagasinée au plus profond des âges.

C’est magique ! " Georges Lahy, extrait d'un livre en cours; Tous droits réservés ©


Bon premier août à tou(te)s!


Pour les inscriptions dans le Valais du 28 au 30 août, c'est via roseor39@gmail.com




59 views

© 2015 by ib2ib.com created with WIX