Les Saturnales - décembre 2014

December 1, 2014

 

 

Nous arrivons aux saturnales (le 14 décembre), fêtes qui duraient d’abord 3 puis 7 jours et qui précédaient le solstice d’hiver.

 

Comme tout se rejoint, nous retrouvons Janus, gardien de la porte des dieux. Et il accueille Saturne-Cronos lors de sa chute.
Loin des cieux, le vieillard déchu, sous le nom de Saturne descend en Italie s’asseoir à côté de Janus, sur le trône du Latium. 

 

Et là, le dieu déchu fut honoré lors des Saturnales, jours de bonheur universel pendant lesquels on voyait la statue de Saturne libre des chaînes qu’elle portait ordinairement. Pendant ces jours-là, les esclaves étaient libres, les hommes affranchis de leur dur labeur pour rappeler cette époque perdue de l’âge d’or où tous les hommes étaient égaux.

 

« Il fut un temps où Cronos-Saturne régnait dans toute sa gloire sur l’Âge d’or, lieu de l’éternelle jeunesse. Mais depuis que son fils Jupiter le détrôna et qu’il fut envoyé en exil sous terre, il se trouve en un pitoyable état. Il incarne la mort avec sa faux ainsi que l’aspect destructeur du temps. C’est ainsi qu’on en a fait le symbole de la porte des Ténèbres par laquelle doit passer la matière pour être régénérée par la Lumière » Eyrenée Philatête.

 

Avec l’ouroboros qui est un de ses attributs, c’est le gardien et l’explorateur des mystères, le passage obligé vers un retour à la Source, les temps noirs avant le retour de la Lumière.

 

Comme quoi, c’est toujours cette même idée de s’enfoncer dans les Ténèbres mais qu’au cœur de la nuit la plus profonde, il y a une Lumière qui existe. Et vous, comment célébrerez-vous cette petite flamme du solstice

Please reload

Derniers blogues

Pour l'Avent, un voyage dans les 9 mondes de l'Yggdrasil

November 28, 2018

1/10
Please reload

Blogues récents
Please reload

 Mots-clés
Suivez-nous
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2015 by ib2ib.com created with WIX