La Licorne

January 12, 2016

Certaines personnes sont fascinées par les licornes. Comme vous le savez, les animaux représentents des forces vives, des hayoth en kabbale mystique. Et dans la forme que prennent ces forces vives, elles nous parlent de certaines choses dans notre histoire.

Alors que nous racontent les licornes ?

En Ecosse, nous avons vu des licornes partout. C’est l’emblème avec le chardon de ce pays rude. Effectivement, des chardons partout. Dans notre représenté actuel, les licornes sont des animaux doux, pacifiques, colorés d’une teinte de « Oh, c’est mignon ». Alors pourquoi cette licorne ? La licorne, nommée Unicornis en latin ou Monokeros en grec ancien, pourrait se traduire par « qui n'a qu'une corne » ou unicorne. Réputée immortelle, la licorne se présente souvent sous la forme d'un gracieux cheval blanc, aux sabots fendus, dont le front est orné d'une longue corne torsadée ayant la propriété de neutraliser les poisons. Voyageuse dans les rêves, elle peut discerner par ce don les réelles intentions de ceux qui veulent la rencontrer.  Aussi, seul un cœur pur dépourvu de toutes attentes, peut espérer l’apercevoir au détour d’un ruisseau ou d’une forêt. C’est ainsi que la licorne devint ce symbole de pureté d’âme, d’amour honnête et de fidélité du cœur. En Hébreu, c'est QuéReSH, cette cavale indomptée symbolise la pureté absolue. C'est pour cette raison que seule une vierge pouvait l'approcher. La mythologie grecque nous raconte aussi que la licorne était une créature féerique, fabuleuse et fantastique, fidèle tant en amour qu'en amitié; un animal farouche et pur qui servait de monture aux dieux et qui vivait en groupe dans une Forêt Enchantée. On en parle pour la première fois en Occident, dans les textes écrits, sous la plume de l'historien grec Ctesias, vers 398 avant J.-C., sur la base de récits de voyageurs venus d’Inde. Pline l'Ancien (30-79) parle aussi d'un fauve que l'on chasse en Inde : "L'unicorne a le corps du cheval, la tête du cerf, les pattes de l'éléphant et la queue du sanglier. Son mugissement est grave, une corne longue et noire s'élève au milieu du front. On dit qu'il ne peut être attrapé vivant." Cette créature mythique et fabuleuse, douce et pacifique ne connaît ni la haine, ni la colère. Mais un autre trait de caractère important de la licorne est qu’elle est sauvage et robuste, incarnant un symbole de puissance, de force, de faste, de beauté, de noblesse et de longévité, et par là-même elle semble douée du mystérieux pouvoir de déceler l'impur. C'est à partir du XIIème siècles, sous le règne de Guillaume 1er d'Écosse, que l'ont voit apparaitre pour la première fois des licornes pour symboliser la nation Écossaise. Les armoiries présentent deux licornes enchainées. Le symbole est fort car les licornes sont considérées comme indomptables. On dit que la noblesse d'esprit des licornes est telle qu'elles préfèrent mourir que d'être capturées vivantes. Ce qui est conforme à l'état d'esprit Écossais tel qu'on peut l'imaginer lors

 

des grandes batailles qu'ils ont du mener. Après la montée sur le trône de Jacques VI d'Écosse et Ier d'Angleterre, il combine les blasons du Royaume d'Écosse avec celui du Royaume d'Angleterre. Cette combinaison se traduit principalement par l'utilisation de la licorne (animal officiel de l'Écosse) et le lion (animal officiel de l'Angleterre).

 

Si la licorne s'invite dans mon quotidien aujourd'hui, il serait intéressant d'examiner mon ressenti par rapport à l'esclavage, ou par rapport à la pureté/souillure. Cela nous parle aussi en mythologie de Séléné et de son histoire avec Endymion. Et nous retrouvons là le monde de la Lune. La licorne sera à travailler dans son lien avec la survie.

 

 

Please reload

Derniers blogues

Pour l'Avent, un voyage dans les 9 mondes de l'Yggdrasil

November 28, 2018

1/10
Please reload

Blogues récents
Please reload

 Mots-clés
Suivez-nous
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2015 by ib2ib.com created with WIX