Voyage au coeur de son propre conte.

March 25, 2017

 

Retrouver les Trésors de son Histoire.

A Aix-en-Provence, les 29 et 30 avril 2017

 

 

 

"Quels que soient le lieu, l'heure, la saison, la narration d'un conte fait toujours se déployer au dessus de ceux qui l'écoutent un ciel constellé d'étoiles où vient luire une lune blanche. Quand l'histoire tire à sa fin, la pièce est parfois emplie des lueurs de l'aube, à moins qu'il n'y demeure un éclat d'étoile ou une effilochée de nuages issue d'un ciel d'orage. Et ce qui est ainsi laissé derrière, c'est le don qui va être utilisé, le don qui va servir à faire de l'âme...Ce sont les dons et la force de nos prédécesseurs qui nourrissent les histoires que l'on raconte et que l'on écoute." Clarissa Pinkola Este

 

Dans ce décor inspirant, nous écouterons ce que l'arbre mythologique, les contes et l'âme végétale nous raconteront de nos "Il était une fois". Relire certains passages, comprendre dans le déroulement du Parchemin la beauté de toutes ces nuances mises en place pour que se dévoilent sous nos yeux éblouis, l'œuvre de cet artiste de génie que nous sommes tous lorsque nous partageons les couleurs uniques de notre Toile, ce sera le thème de ces deux jours placés sous l'égide du Merveilleux.
Les contes de fées ne s'y trompent d'ailleurs pas et mettent les couleurs à l'honneur dans le nom même du récit, suggérant par là-même que nom et couleur seraient intimement liés : le Petit chaperon rouge, Blanche neige, le Serpent vert....

 

« La perle vient de la blessure de l’huitre. Si le Petit Poucet n’avait pas été abandonné par ses parents, il n’aurait pas eu les bottes de sept lieues qui firent sa richesse. Si Ouranos n’avait pas été émasculé par Cronos, jamais Aphrodite ne serait née de l’Ecume de la Mer.

Jusqu’à la sortie de l’enfance, nous avons tous des rêves et nous les connaissons bien. Mais avec le temps, avec les interdits, les limitations, les croyances, les voiles, nous les oublions peu à peu, nous forgeons nos cuirasses et nous prenons une direction qui même lorsqu’elle est à l’exact opposé de nos rêves d’enfants, parle toujours d’une place que la vie attend que nous occupions pour apporter notre teinture, notre couleur à la richesse du Monde. » N. L

 

Outils : La mythologie, la kabbale, les contes, les teintures, l'écriture et la peinture intuitive en résonance. 

Par les mythes et les contes, nous réecouterons la sagesse dans ces histoires qui font appel à notre imagination et à nos rêves. Qui eux mettent en place une matrice d’où l’impossible peut émerger. Transmuter nos malédictions, nos emprisonnements, nos blessures et nos mauvaises rencontres comme dans les contes, comprendre les messages des animaux-gardiens, c’est la démarche de cette alchimie qui nous ouvre à un nouvel état de perception et de réception, foyer du Merveilleux.C'est ce qu'on appelle l'art recombinatoire des mythes et des contes.

L’âme végétale par ses parfums alchimiques fixe alors dans notre mémoire une nouvelle information et nous connecte alors à une mémoire d’un autre temps, celle où nos yeux d’enfants pouvaient voir ce merveilleux partout présent autour de nous. Et d’en retirer une connexion plus complète avec tout le monde, visible et invisible, qui nous entoure. 

 

Cet atelier sera donné en Europe, les 29 et 30 avril 2017 (+ facultatif : soirée sur la symbolique de Beltane le 29 dans la soirée) à l’espace Co-naissance à Aix-en Provence.
Places limitées : informations et inscriptions : roseor39@gmail.com

 

Horaires : 9H30-17H30

(Places limitées)

 

 

Please reload

Derniers blogues

Pour l'Avent, un voyage dans les 9 mondes de l'Yggdrasil

November 28, 2018

1/10
Please reload

Blogues récents
Please reload

 Mots-clés
Suivez-nous
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2015 by ib2ib.com created with WIX