Parfum de la nouvelle lune du 23 juillet : Le Millepertuis

July 19, 2017

C‘est l’été. C’est le moment de l’apogée de notre énergie, où nous devrions insuffler le feu à nos projets, nos amours, nos envies….

Dans notre société, c’est l’époque des vacances, le moment où l’on se repose, alors que nous devrions « surfer » sur la vague d’énergie solaire pour dynamiser notre quotidien. Chez les Anciens, autour du 1er Août, nous trouvions Lugnasad, qui est entre-autre, la fête des récoltes. Ce sera le moment d’engranger des « provisions » car nous entamons notre descente dans la saison sombre….. Et qu’au cœur de notre nuit la plus longue, il sera bon alors d’alimenter notre petite flamme de tous ces merveilleux instants parés des couleurs resplendissantes du Soleil.

Le 23 juillet, ce sera la nouvelle lune du Lion. A ce moment, du côté du soleil, la lune se chargera de plein d’histoires qu’elle nous reflètera jusqu’au dernier quartier du 15 août, où elle se teintera d’une autre ambiance et d’autres histoires.

Pendant ces trois semaines, je vous propose d’aller à la rencontre d’une plante qui s’est présentée pour ouvrir ce cercle d’ « Il était une fois…. » où nous nous retrouverons de 3 semaines en 3 semaines : le Millepertuis.

Beaucoup de choses ont été dites sur cette plante. Pour ses qualités phytothérapeutiques, je vous renvoie aux sites experts qui pullulent sur internet.

Dans les rencontres que je propose, c’est une autre approche que j’ai retenue : plus légère, plus mercurielle, où, en respirant l’intime du millepertuis, nous serons en contact d’âme à âme.

Le millepertuis, plante de la Saint-Jean était aussi baptisé «Fuga demonium» puisqu’il était considéré comme une plante capable de chasser les «mauvais esprits». A une époque dite plus obscure, elle était utilisée pour faire parler les sorcières, qui en avaient souvent plein la bouche. Ce doit être cette vieille mémoire qui me rend si prolixe….

Chez les Grecs, cette plante était attribuée à Dionysos, dieu des extases mystiques. Elle portait le nom de Dionysas, et était considérée comme une drogue sacrée.

Chez mon cher Georges, en Kabbale mystique, le millepertuis a la même racine que le mot pharaon et est lié à l’histoire de Joseph, maître des rêves, Juste parmi les Justes, celui qui est capable de garder la lumière au cœur de la nuit. Vendu comme esclave par ses frères jaloux qu’il ait reçu de son père un manteau multicolore, il a la capacité à se retrouver toujours à sa juste place. Et ce faisant, il est capable de réparer le monde.

Dans mon expérience du Millepertuis, celui-ci nous permet de porter notre propre habit composé de nos couleurs uniques et de ce fait d’être à notre juste place. Ce faisant, le terne sort de nos vies et nous voilà réceptif à accueillir l’extase dans le quotidien. Voici une des phrases qu’il m’a partagée : « Je suis le secours des longues nuits sans lune, le fil ténu du souvenir »

Alors, durant les trois semaines à partir du 23 juillet, dans le voyage que je vous propose, nous allons nous laisser teinter par le Millepertuis.

Comment ?

  1. C’est encore l’époque. On en trouve partout. Vous pouvez vous en faire une huile, avec les sommités fleuries. Cueillir de quoi remplir un petit pot à confiture, recouvrir ces sommités avec une huile d’Olive. Le mettre au soleil. Et tous les jours, pendant ces trois semaines, secouer votre pot. Vous devriez obtenir une huile d’un beau rouge, souveraine contre les brûlures (ATTENTION , CETTE HUILE EST PHOTOSENSIBLE- ne vous remettez pas au soleil après vous en avoir enduit), qui peut servir à enduire aussi vos objets sacrés.

  2. En vous servant une tisane de fleurs séchées de millepertuis (ATTENTION AUX INTERACTIONS POSSIBLES DU MILLEPERTUIS avec vos autres médications. Dans ce cas-là, consultez un professionnel)

  3. En respirant la teinture alchimique (qui parlera à votre histoire personnelle : chaque fois que l’on renonce à porter ses couleurs et que l’on s’enfonce dans la tristesse). Me contacter en MP

  4. En respirant le parfum que j’ai élaboré et qui a un spectre plus large : se reconnecter en général à sa juste place. Me contacter en MP

  5. En vocalisant la racine du Millepertuis selon la méthode des tséroufs de Georges Lahy pour ceux qui utilisent déjà cette méthode. (Pé-Ré-Â)

  6. En contemplant en méditation la résille du millepertuis (voir photo) ou les Etsinouroth (voir photo)

Le lundi 7 août, il y aura une rencontre d’une vingtaine de minutes pour ceux qui le veulent à 17H, heure locale, par skype. Me contacter en MP.

 

Voilà, œuvrez bien et à bientôt.

Bel été à tous

Nathalie

 

 

Please reload

Derniers blogues

Pour l'Avent, un voyage dans les 9 mondes de l'Yggdrasil

November 28, 2018

1/10
Please reload

Blogues récents
Please reload

 Mots-clés
Suivez-nous
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

© 2015 by ib2ib.com created with WIX