Quelques mots sur l'art de la talismanie.
L’art de la talismanie, kesako ?
Quand on regarde étymologiquement ce que veut dire « talisman », on trouve, entre autres : « Objet en métal, pierre, peau, parchemin, papier, etc. portant des signes, des symboles et auquel on attribue des vertus magiques de pouvoir ou/et de protection.
(…) Chose merveilleuse qui ouvre des possibilités fantastiques. » Etymologie, Lexilogos- talisman.
Cela vient du persan ṭilism, ṭalāsim, ṭilismāt « talisman, amulette; incantation, charme; sortilège ».
La médaille de la vierge, de Saint-Christophe,… en sont des exemples. Les porter était censé conférer à son propriétaire la protection du saint ou de la vierge.
Mais donc, ces talismans, amulettes, sortilèges sont la concrétisation, la preuve dans la matière de quelque chose d’autre, de subtil, d’invisible, d’un rituel qui nous met en phase, en lien, avec quelque chose de sacré.
Les Runes sont en lien profond avec la Nature. Leur force brute nous met en phase avec les origines du monde, avec des potentialités intactes qui portent la vie tout autour de nous.
Dans ma compréhension des Runes, leur secret quand nous les lions nous emmène aussi dans le monde des Métamorphoses et des familles d’âmes.
Lier une rune comme Uruz, la 2ème, avec Laguz, la 21ème, parle, notamment, d’une connexion avec une force d’éveil, comme la rosée. Et ce talisman peut donc parfaitement nous mettre en lien avec cette capacité d’éveil qui accompagne le merveilleux temps de la rosée entre le bélier et la taureau. Un renouveau porté par le Printemps.
Cependant, l’art de la talismanie s’accompagne d’une vraie responsabilité, comme tout ce qui touche au sacré. Ses balises sont aussi importantes que le merveilleux cadeau qui en ouvre toutes les potentialités.

 

Séance d'une heure sur base de votre date de naissance avec talisman sur céramique : 120€
 

© 2015 by ib2ib.com created with WIX